0687446030

Le savoir-faire d’un affûteur professionnel

Des affûtages réguliers pour retrouver l’excellence de coupe

Au quotidien, vous avez certainement l’habitude d’aiguiser vous-mêmes vos lames au fusil ou avec une pierre. Et je vous encourage à le faire ! Ce geste, essentiel, n’enlève néanmoins qu’une très faible quantité de métal, trop peu pour redonner à votre lame son pouvoir de coupe lorsque son angle est devenu trop important. C’est tout le rôle du rémouleur que de reformer régulièrement le fil de votre lame tel qu’il était à l’origine et de lui redonner tout son tranchant.

La même exigence de qualité pour tous les métiers

De la qualité de vos outils dépend votre excellence professionnelle. Parfois hérités d’un parent qui vous a transmis sa passion du métier, parfois achetés à vos débuts, ils vous accompagnent tout au long de votre carrière. Je m’attache à en prendre soin pour les faire durer le plus longtemps possible pour que vous puissiez, pourquoi pas, les transmettre aux prochaines générations.

  • métiers de bouche (boucher, charcutier, fromager, poissonnier, restaurateur, traiteur, cuisinier, loueur de vaisselle) : couteaux de cuisine et de boucherie, céramiques, couteaux à steak, racloir de billot…
  • métiers du bois et de la pierre (menuisier, ébéniste, tapissier, sculpteur) : ciseaux, gouges, mèches bois, mèches béton, fraises, racloir, fer de rabot, pointes…
  • métiers de la mode (couturier, tailleur) : ciseaux…
  • métiers de la nature (jardinier, paysagiste) : haches, cisailles, sécateurs, et autres outils de jardin…

Un soin particulier au polissage et au lustrage

A l’eau qui meule accorde une importance particulière au polissage et sélectionne les meilleurs feutres et les abrasifs les plus efficaces pour une finition parfaite et un rendu supérieur au polissage au cuir. A l’eau qui meule s’est également équipé de dispositifs spécifiques pour lustrer certains de vos tranchants à la demande :

A la maison aussi !

Couteaux de cuisine, couteaux en céramique, scies à pain, ciseaux de couture ou à papier, mais aussi outils de jardins : vous possédez chez vous de nombreux outils qui méritent d’être affûtés régulièrement. Quel désagrément de s’attaquer à une belle pièce de bœuf avec un couteau mal aiguisé ou de tailler une haie avec une cisaille qui coupe mal. Plutôt que de les bazarder pour en racheter, appelez votre rémouleur !

Une sélection de couteaux et de fusils à la vente

A l’eau qui meule a sélectionné pour vous un assortiment de couteaux et fusils de qualité pour renouveler votre équipement. Des couteaux sans rivets pour une meilleure hygiène. Privilégiez les couteaux crantés qui s’affutent (couteau à pain, couteau à poisson) aux couteaux « ondulés-dentés » jetables. Adoptez le fusil Extra-Plat pour un affilage régulier, tentez le fusil Diamant+ pour un véritable aiguisage.

Rémoulage ou affûtage ?

Affûtage et rémoulage désignent la même action, celle de « re-émouler », recréer le fil de la lame d’un objet tranchant tel qu’il était à l’origine. La différence réside dans le sens dans lequel tourne la meule sous la lame. Pour l’affûtage, la meule commence à travailler le taillant et termine par le fil, alors que pour le rémoulage, elle attaque le fil directement. Le rémoulage donne une plus grande résistance au taillant et une plus grande longévité de coupe.