0687446030

Les bienfaits du rémoulage à l’eau pour vos lames

Quand vous pensez à l’affûtage des couteaux, vous avez peut-être à l’esprit les étincelles produites par la meule au contact de la lame. Ces étincelles, rouges, que l’on observe lors d’un affutage dit « à sec » signifient que le métal « arraché » est à près de 900°. La « détrempe », c’est à dire la température à partir de laquelle on abime un métal, se situe aux environs de 180° pour un ancien métal carboné, celle des nouveaux aciers inoxydables (votre couteau…) a été portée à 450°.

Au contraire, le rémoulage à l’eau se fait à froid et évite cette montée en température excessive et inutile. Il permet ainsi de protéger vos outils en préservant la spécificité du métal apportée par le coutelier.

Magnifique spectacle
Remoulage a l'eau sur pierre fine

Le rémoulage à l’eau s’effectue en 3 temps :

– le rémoulage à proprement parler, est d’abord réalisé soit sur une bande humide à grande vitesse, soit avec une meule à vitesse réduite, pour prendre soin de vos lames les plus précieuses.

– l’émorfilage, qui consiste à retirer le morfil (bavures de métal) apparu sur le tranchant lors de l’affûtage, est ensuite effectué avec un touret muni d’un feutre sur lequel on dépose un abrasif.

– enfin le polissage, toujours au feutre ou sur une frotte coton avec un abrasif plus fin encore.

A la demande, A l’eau qui meule pourra polir certains tranchants pour une meilleure pénétration dans la matière. Venez m’en parler !

Quand vous pensez à l’affûtage des couteaux, vous avez peut-être à l’esprit les étincelles produites par la meule au contact de la lame. Ces étincelles, rouges, que l’on observe lors d’un affutage dit « à sec » signifient que le métal « arraché » est à près de 900°. La « détrempe », c’est à dire la température à partir de laquelle on abime un métal, se situe aux environs de 180° pour un ancien métal carboné, celle des nouveaux aciers inoxydables (votre couteau…) a été portée à 450°.

Magnifique spectacle

Au contraire, le rémoulage à l’eau se fait à froid et évite cette montée en température excessive et inutile. Il permet ainsi de protéger vos outils en préservant les spécificités des métaux employés.

Le rémoulage à l’eau s’effectue en 3 temps :

– le rémoulage à proprement parler, est d’abord réalisé soit sur une bande humide à grande vitesse, soit avec une meule à vitesse réduite, pour prendre soin de vos lames les plus précieuses.

 

Remoulage a l'eau sur pierre fine

– L’émorfilage, qui consiste à retirer le morfil (petits morceaux de métal) apparu sur le tranchant lors de l’affûtage, est ensuite effectué avec un touret muni d’un feutre sur lequel on dépose un abrasif.

– Enfin le polissage, toujours au feutre ou sur une frotte coton avec un abrasif plus fin encore.

A la demande, A l’eau qui meule pourra polir certains tranchants pour une meilleure pénétration dans la matière. Venez m’en parler !